• Dans le ciel de Londres - Chapitre 23

     

     

    ciel

     

    CHAPITRE  23

     

    J’étais anéantie. Serait-ce toujours comme aujourd’hui ? Je devrais chaque jour me battre et regarder derrière moi. Je restais prostrée sur le canapé tenant la main d’Aurora. Elle n’avait pas dit un mot depuis que nous étions rentrés. Le téléphone n’arrêtait pas de sonner, c’était surement mon boss qui voulait me passer un savon pour ne pas avoir été faire ses putains de photos. C’était décidé je démissionnerais. Ma décision était prise. De toute façon je n’avais plus envie d’avancer, plus envie de me battre. Ils avaient tous gagné.

    -          - Kathleen ! Reprends-toi ! Tout se bouscule dans ta tête. Certaines de tes pensées me font peur !

    -          - Elles me font peur à moi aussi. Mais que puis-je faire ? Je n’ai plus la force de combattre. Tu as entendu Guillaume. D’une manière ou d’une autre ils me veulent. Je n’ai pas vos pouvoirs et tu ne peux rester indéfiniment avec moi.

    -          - Réfléchissons calmement à la situation. Il y a une solution. Il y a toujours une solution à tout il faut juste la trouver.

    -          - Ce n’est pas la peine de chercher je jette l’éponge. Merci d’avoir été là pour moi mais maintenant tu peux rentrer chez toi. Je vais laisser venir à moi ma destinée.

    -          - Non ! Je ne te laisserais pas te détruire. Ma mission est de prendre soin de toi et je le ferais jusqu’à ce qu’on me donne l’ordre de rentrer.

    Je haussais les épaules et montais dans ma chambre. Mon désespoir m’envahissait.

    Chaque jour Aurora me faisait à manger qu’elle montait dans la chambre et chaque fois elle redescendait avec le plateau intact. Je pensais qu’elle finirait par partir mais elle restait là à s’occuper de moi et d’Angel.

    Chaque jour elle essayait de me booster, de me pousser à me lever mais rien n’y faisait. Mon manque de Simon se faisait sentir de plus en plus. Aurora priait pour moi je l’entendais le soir les dire tout haut. Mais je ne voulais pas être sauvée. Je voulais partir, partir dans le néant pour ne jamais revenir.

    Ce matin je n’entends plus rien, je ne peux plus ouvrir les yeux. J’entends encore mon cœur, je suis donc encore vivante. La mort approche enfin.

    -          - Non. Tu ne vas pas mourir, me dit une voix féminine. Tu es là pour répondre aux souhaits d’Aurora. Te permettre de voir Simon.

    Mon cœur battait vite, trop vite. J’essayais d’ouvrir les yeux mais où je me trouvais il y avait une très grande lumière qui m’éblouissait et qui me forçait à les garder fermer.

    J’essayais de les ouvrir plus doucement afin de me familiariser avec l’endroit où je me trouvais. La lumière avait disparu et je me trouvais dans une pièce entièrement blanche. Quelqu’un se trouvait allongé sur un lit blanc. Je m’approchais doucement afin de voir le visage de celui qui se trouvait dans la même pièce que moi.

    Mon cœur avait déjà compris. Je m’agenouillais sur le sol et caressais le front brûlant de l’homme que j’aimais.

    -          - Simon. Oh ! Simon que t’ont-ils fait ? Réveille-toi ! C’est moi Kathleen. Je suis près de toi maintenant. Regarde-moi, lui soufflais-je en le couvrant de mes baisers alors que je sentais mes larmes coulées le long de mes joues.

    -          - Il ne se réveille plus et cela depuis ton état dépressif.

    J’entendais cette voix mais pourtant dans cette pièce nous n’étions que deux, moi et mon ange.

    -          - Vous allez dire que c’est ma faute si il est comme ça ?

    -          - En quelque sorte oui. Mais ne te méprends pas je ne suis pas ton ennemi.

    -          - Qu’est-ce que je peux faire pour le sauver ?

    -          - Je ne peux malheureusement pas répondre à ta question, nous ne comprenons pas ce qui lui arrive mais j’ai une intuition et c’est pour ça que je t’ai fait venir.

    Simon était en train de bouger. Il avait légèrement serré ma main.

    -          - Simon. Je suis là. Ouvre les yeux je t’en supplie.

    -          - Kathleen ?

     

     

    .....ooOoo.....

     

    POV de SIMON

     

    Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Je ne suis pas sensé être malade. J’avais énormément de fièvre et je sentais bien que mon état empirait chaque jour enfin ce que je supposais être chaque jour. Cette voix, cette lumière, elle prenait soin de moi. Elle me parlait, me réconfortait, priait aussi. Je savais également qu’elle s’inquiétait beaucoup pour moi.

    Kathleen me manquait terriblement, elle était constamment dans ma tête, dans mes pensées, dans mes rêves et surtout dans mon cœur. Je racontais mon histoire, il fallait que je lui parle de Kathleen, de ma vie à ses côtés. Il fallait qu’elle comprenne. Il fallait que quelqu’un sache pour notre histoire, que quelqu’un soit la mémoire de notre amour.

    Et puis plus rien. Je me sentais partir dans le néant. Jusqu’à ce qu’au plus profond de mon sommeil, je l’entende m’appeler. C’était bien la voix de la femme que j’aimais.

    Etait-ce un rêve ? Etait-ce une hallucination ?

    J’avais l’impression de remonter tout doucement à la surface un peu comme un plongeur qui remonterait du fond de l’océan. Un silence absolu alors que mon corps réagissait  à nouveau. Puis cette voix qui m’appelait et qui se faisait de plus en plus net au fur et à mesure que je me réveillais.

    Ces lèvres qui déposaient  de multiples baisers réchauffaient ma peau. Elle m’appelle et me demande de me réveiller. Oh mon dieu ! Bien sûr que je veux me réveiller, je veux la voir encore une fois, lui caresser le visage que je savais rempli de larmes. Il faut que je lui dise combien je l’aime, qu’elle a été ce que j’ai connu de meilleur. Je sens maintenant sa main dans la mienne.

    Il faut que je lui fasse savoir que je me réveille.

    Je serrais légèrement sa main. Elle a compris je le sens au son de sa voix.

    Sa voix ? Oui c’est bien elle. Du moins j’espère que ce n’est pas un rêve, j’espère que l’on ne joue pas avec mes sentiments.

    -          - Kathleen ! fut tout ce que je réussis à dire à voix haute.

     

    05.wir.skyrock.net

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :